mardi 28 février 2017

Éditorial

n° 12 – mars 2017
Publication à périodicité (éventuellement) mensuelle * ISSN 2494-1360
prix : 1 mot (nous demandons que chaque personne qui consulte et apprécie ce blog nous envoie, en échange, un mot)



Malgré ce que j’avais annoncé dans l’éditorial du dernier numéro de Lichen de 2016 — et bien que je sois toujours en voyage —, ce n° 12, marquant le premier anniversaire de notre revue, reprend de l’épaisseur.

Ce numéro un peu spécial (dont la version « .pdf » comporte 50 pages) réunit 42 poètes et/ou « imagier(ère)s », plus un traducteur. Pour saluer ce 12e numéro, 12 nouvelles/nouveaux auteur(e)s viennent rejoindre nos pages blanches et grises (où nous leur souhaitons — comme il est d’usage — la bienvenue) !

Ainsi qu’à mon habitude, je vous fais partager quelques messages sympathiques et encourageants reçus par la rédaction de Lichen :
« Je découvre à peine ce blog de poésie et je nage dans le ravissement. Excellente continuité ! » (De. M., le 1er février 2017 à 14:22)
« Je découvre Lichen avec grand plaisir. Qualité, exigence et diversité. Je vais le recommander ! Merci à vous. » (Da. M., le 1er février 2017 à 17:53)
« Je découvre votre revue numérique avec son n° 11, attiré par ce très beau nom de Lichen. J'aime son esthétique minimaliste, ce choix d'une page par auteur et des formes de poésie brèves, le gris sur fond blanc... » (J. B., le 2 février 2017 à 22:05)
« Je lis, relis (et commente) sans me lasser le n° 11. La relative minceur annoncée ne réduit pas son intérêt et c'est avec un appétit de fidèle que je me prépare déjà à découvrir le 12 ! À mes yeux Lichen acquiert de plus en plus une dimension d'espace de partage poétique, cela est précieux et pour ce développement aussi,  bravo encore. » (C. S., le 8 février 2017 à 15:02)

Qu’on me permette, en outre, de recommander vivement la lecture d’un important texte de Marc Guimo (trop long pour être publié ici), « La poésie, personne n’en lit », à lire directement sur son site : http://www.marcguimo.com/premieres-dispersions.

Ce n° 12 de la revue Lichen a été mis en ligne 
le 28 février 2017,
 depuis Beach Road, à Jomtien, banlieue de Pattaya (Thaïlande).

Pour accéder au sommaire, c'est ici ; pour la version .pdf, c'est .


Pour Lichen, le directeur de publication, Élisée Bec.



Post-scriptum :
1 : Envoi des textes et des informations concernant des événements liés à la poésie (pour la page « Actualités ») avant le 15 du mois, siouplé.

2 : Pour le don de mot, merci de me le faire parvenir par mail plutôt que via les commentaires.

3 : Rappellons qu’il existe deux versions de chaque numéro de Lichen : l’une en ligne, chaque page d’auteur étant accessible depuis le sommaire, par lien électronique ; l’autre, en format .pdf, est téléchargeable et lisible ensuite sans connexion — voire imprimable si on le souhaite (mais gare au papier !).


mardi 31 janvier 2017

éditorial

n° 11 – février 2017
Publication à périodicité (éventuellement) mensuelle * ISSN 2494-1360

prix : 1 mot (nous demandons que chaque personne qui consulte et apprécie ce blog nous envoie, en échange, un mot)




Pierre Morens nous signale amicalement ce vers de Xavier Bordes
dans le recueil de poésies intitulé La Pierre Amour (1987) :
« À son endroit s'assemblent     les cendres roses du lichen »


Quelques retours à partager avec vous : « Lichen, union improbable d'une algue et d'un champignon ; inclassable poésie, merci » ; « […] je découvre avec vous de nouveaux auteurs et […] je cherche sur le net d'autres traces d'eux, pour poursuivre l'aventure, un vrai jeu de pistes parfois ! […] Gardez le cap en tout cas, il y a peu de sites internet précieux mais le vôtre en fait partie. » 

Comme je l’avais annoncé dans l’éditorial du dernier numéro de Lichen de l’année précédente, celui-ci aussi est moins épais que d’habitude, car je suis toujours en voyage et il m’est moins facile de travailler.

Je n’ai donc retenu, cette fois, que 29 poètes (et plusieurs traducteurs) — et/ou « imagier(ère)s » — pour le présent numéro dont la version « .pdf » comporte 32 pages. Parmi ces auteur(e)s, 11 nouvelles/nouveaux viennent rejoindre nos pages blanches et grises, où nous leur souhaitons — comme il est d’usage — la bienvenue ! 

Je remercie tout spécialement les traducteurs qui prennent l’initiative de nous faire découvrir des poètes d’autres langues — comme cette équipe de huit étudiants en Master 1-2 Traduction Littéraire et Édition Critique de l'Université Lumière Lyon II qui nous proposent ce mois leur travail sur les poètes italiens contemporains Desideri et Sissa.

Ce n° 11 de la revue Lichen a été mis en ligne 
le 31 janvier 2017,
 depuis la guesthouse « Cãnh Tiên », à Hué (Viet-Nam).

Pour accéder au sommaire, c'est ici ; pour la version .pdf, c'est .


Pour Lichen, le directeur de publication, Élisée Bec.


Post-scriptum :
1 : Je vous remercie par avance de bien vouloir m’envoyer vos textes pour le n° suivant avant le 15 du mois. Cette précaution me facilite grandement le travail.

2 : Même demande pour les informations d’événements liés à la poésie dont vous auriez connaissance — ou dans lesquelles vous seriez impliqué(e)(s) — et que je peux annoncer dans les pages « Actualités ».

3 : … Et merci de ne pas oublier le don de mot ! Précision ultime : merci d'utiliser, pour ce faire, l'adresse email plutôt que les commentaires.

samedi 31 décembre 2016

Éditorial

N° 10 (janvier 2017)
Publication à périodicité (éventuellement) mensuelle * ISSN 2494-1360
prix : 1 mot (nous demandons que chaque personne qui consulte et apprécie ce blog nous envoie, en échange, un mot)


« Sur le Net dans le fond,
en vain on chercherait,
sur le Net dans le fond,
ce qui l’est vraiment, net.

Qui donc a tissé cette Toile
sur laquelle on n’est
jamais jamais
qu’une mouche ? »

 (Gilbert Casula, Chroniques de la fin du monde, Propos 2 éditions, 2014, p. 42)


Comme je l’avais annoncé dans l’éditorial du numéro précédent de Lichen, celui-ci aussi est un peu moins volumineux que d’habitude, car je suis actuellement en voyage et il m’est moins facile de travailler.

Je n’ai donc retenu, cette fois, que 30 poètes (dont un également traducteur) — et/ou « imagier(ère)s » — pour le présent numéro dont la version « .pdf » comporte 32 pages. Parmi ces auteur(e)s, 7 nouvelles/nouveaux viennent rejoindre nos pages blanches et grises, où nous leur souhaitons — comme il est d’usage — la bienvenue !

Bonne lecture de ce premier numéro de Lichen de 2017 !

Pour le sommaire de la version en ligne (qui permet d'atteindre la page de chaque auteur), c'est ici ; pour la version .pdf, c'est .

Pour Lichen, le directeur de publication, Élisée Bec.



...Et, en guise de carte de vœux


Puisqu’il paraît que c’est l’usage et le moment, la revue Lichen vous présente ses meilleurs vœux pour l’année qui débute avec cette affiche-manifeste de notre compère SCZ :



Post-scriptum :
1 : Je vous remercie par avance de bien vouloir m’envoyer vos textes pour le n° suivant avant le 15 du mois. Cette précaution me facilite grandement le travail.

2 : Pour les informations d’événements liés à la poésie dont vous auriez connaissance — ou dans lesquelles vous seriez impliqué(e)(s) — et que je peux annoncer dans les pages « Actualités », merci d’envoyer avant le 20 du mois si possible. Je peux rajouter en ligne par la suite, mais ces informations bénéficieront alors d'un lectorat sans doute moindre.

3 : … Et Guillemet vous remercie de ne pas oublier le don de mot !!

4 : Il faut savoir que, du fait de mon voyage en cours, j'ai préparé le n° 11 (février) qui est donc d'ores et déjà complet. La publication éventuelle des textes que vous me proposerez sera donc à envisager pour le n° de mars, voire celui d'avril...