Carine-Laure Desguin

virgule au poing 
à tangente
maillot de suspension
de blanc et de pluriel
une seule lappe
en vert de gris
et de tournesol

                            au féminin décousu
duo de mains
dans le creux
neutre
d’un sommeil



d’une majuscule au loin
de
             si loin d’un verbe
assis entre deux
ponts                 traits d’union
dessous de l’eau
dessous de l’eau
dis-moi le verbe
se fera debout

dès l’aube
d’un à-propos
ou d’un soir
à un jet de lames
                d’un attribut sans genre





Née à Binche en 1963, Carine-Laure Desguin aime sourire aux étoiles et dire bonjour aux gens qu’elle croise. Elle écrit des romans, des nouvelles, des poésies, des textes théâtraux. Son inspiration ? Dans le souffle des vents, sur les trottoirs des villes et dans les instantanés de la vie qu’elle grignote comme ça, au gré de ses fantaisies. Voir son blog : http://carineldesguin.canalblog.com/. Voir aussi Le Tréponème Bleu Pâle (de l’ami Léon Cobra) du 7 mars 2017 : http://leoncobra.canalblog.com/. 

1 commentaire:

  1. Une façon originale de mêler la vie à la typographie et à la grammaire. Cela crée un joli pas de côté.

    RépondreSupprimer