Colette Daviles-Estinès





Morcelé

Il fait ciel aujourd’hui
tout carrelé qu’il soit
Les nuages chavirent
d’un azur morcelé à l’autre






Née au Vietnam, grandie en Afrique, Colette Daviles-Estinès a été longtemps paysanne. Elle puise son inspiration dans un sentiment de perpétuel exil. Nombre de ses textes ont été publiés à La Barbacane, Le Capital des Mots, La Cause littéraire, Un certain regard, Revue 17 secondes, Ce qui reste, Paysages écrits, Le Journal des poètes, Écrit(s) du Nord, Nouveaux délits, Comme en poésie, Verso, La Toile de l'un.... Son recueil de poésie (Allant vers et autres escales) a paru aux éditions de l’Aigrette en 2016. Voir son site : http://voletsouvers.ovh. Présente sans exception dans tous les n°s de Lichen depuis l’origine.

9 commentaires:

  1. Obtention d'absolument belle simplicité ++++++++++++++++++++++++ Bravísimo et Merci Colette !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne saurai mieux dire que C G Second !merci! un été radieux à vous deux.

    RépondreSupprimer
  3. Superbe, tant pour la photo que pour le texte.

    RépondreSupprimer
  4. La cathédrale de Reims se reflète ainsi sur la façade de la médiathèque. Les peintres sont jaloux!

    RépondreSupprimer
  5. sophie marie Van der pas3 juillet 2017 à 18:13

    photo et poème! j'aime ces mots directs,j'ai confiance dans ce poème limpide! merci

    RépondreSupprimer
  6. C'est beauuu ! ça donne envie de prendre un petit carré de ciel...

    RépondreSupprimer
  7. Le miroir de la vérité tombé du ciel!
    Lequel de ses (ces) éclats choisiras-tu, pour éclairer ton chemin?

    RépondreSupprimer