Damien Paisant


Sur moi

Dans le hiatus béant
D’un tunnel
Sans lumière de sortie,
Je ne marche plus très droit,
Les obstacles me bousculent,
La route mord mes pas
Jusqu’à me faire boire,
Je les appelle
Mais personne ne répond :
Mes plaies ont un goût de revanche ;
Tout le monde dort,
Il fait noir,
J’apprends
Seul
À voir en aveugle.









Lancé depuis plusieurs mois dans un travail poétique, Damien Paisant explore un projet d’écriture autour du deuil et des indissociables contraires comme le sont la mort et la vie. Par ailleurs comédien, il vient également de réaliser son 1er court métrage. Enfin, sa passion pour la musique et la pratique du piano viennent aiguiser une sensibilité en voie de maturation. Ce poème est extrait du recueil inédit Absent présent. Présent dans les n°s 13 et 15 de Lichen.

4 commentaires:

  1. Beuverie poétique que celle provoquée par une morsure...surtout de route. Bel égarement, et beau texte.

    RépondreSupprimer
  2. Sympa ce texte ! Beaux jeux de mots ! «j'apprends seul à voir en aveugle ». Ces vers raisonnent en moi.

    RépondreSupprimer