Gabriel Zimmermann

Conjurer

Si de chaque année nous faisions un sillon
De chaque mois, de chaque jour,
De chaque instant, de chaque souffle ;
Si ce temps qui brise nos visages
Nous l’incisions sauvagement
Pour refuser ce qu’il fait de nous,
Mortels, conscients d’aller vers plus de laideur ;
Si de la moindre action, de l’infime anecdote
Si du réel le plus oubliable fétu
Nous saisissions outre la poussière humaine
Outre ce vent qui consent à se taire ;
Si ce sable étroit du destin nous l’empoignions
Pour le faire un peu scintiller dans l’air ;
Si l’herbe ignorée de nos milliers de nuits
Nous la cueillions pour commencer un bouquet
Et si la neige où tant de nos regards s’effacent
Nous l’écrivions sur la page invaincue du souvenir !









Né en 1979 à Saint-Germain-en-Laye, Gabriel Zimmermann, vit et travaille à Paris, où il enseigne les lettres modernes dans un lycée général et technologique ainsi que dans un collège spécialisé. Il s’illustre dans différents genres littéraires : poésie, récits, chroniques sur la société contemporaine, théâtre.

3 commentaires:

  1. Le recueil du fugace, cet axe du poème exprimé exclamativement comme un souhait, une invitation, vous le rehaussez de variations si originales et saisissantes, que presque à chaque vers se relance le mouvement ordonné à sa finalité qu'est la mémoire. Je trouve aussi inspiré de laisser la possibilité d'une proposition principale aux soins participatifs du lecteur. Un beau texte !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour vos commentaires, qui sont d’autant plus précieux qu’ils ouvrent à des interprétations que je n’avais pas perçues avant de vous lire. En effet, d’un point de vue grammatical, ce poème est inachevé puisqu’il ne contient qu’une longue proposition subordonnée ; et en même temps, sa « béance » est enthousiaste puisqu’en ne se dénouant pas, il lance à tous une invitation de le continuer, mon texte n’étant qu’une ébauche de lyrisme que chaque lectrice et chaque lecteur, à la manière d’une pelote, est convié à étendre et amplifier…

    RépondreSupprimer