Géry Lamarre


Découpe dans le rideau de nuit
Pointe de Vénus, Papeete

Derrière le rideau des cieux
tendu lissé de tout pli
le soleil doucement disparaît

C’est l’heure bleue
où le contour du Mont Orohena
se découpe en horde d’ombres

En dégradé de nuit
s’animent des silhouettes
nimbées par l’oraison de la lune








Né en 1962 à St-Omer, Géry Lamarre vit aujourd’hui près de Lille. Diplômé en Histoire de l’Art et en Arts plastiques, il peint depuis 1992 (gerylamarre.com) et a participé à de nombreuses expositions aussi bien en France qu’à l’étranger. Depuis quatre ans, ses recherches plastiques l’ont amené à « entrer en poésie », comme une évolution naturelle. Il a contribué à plusieurs revues : Neige (n° 2) et FPM (n° 8, janvier 2017). Présent dans les n°s 6, 8, 12, 13 et 16 de Lichen.

2 commentaires:

  1. J'y suis. ET l'oraison de lune...j'aurais aimé l'écrire.

    RépondreSupprimer
  2. Bel instantané en pause longue.

    RépondreSupprimer