Hubert Le Boisselier


Blanc

blanc à la fois 
vide et couleur 
ou pas vraiment 
vide
tout est là 
à venir 
entre les saillies du temps 
tout se trouve 
dans un autre 
que tu dis 
à sa manière 
venue de son corps 
pour te penser 
mais c'est un peu plus tard 
que viennent 
les mots
dans le même jour 
ou un autre jour 








Né à Rouen en 1968, Hubert Le Boisselier vit et enseigne près de Lille depuis 1993. Passionné de littérature et de cinéma, il admire particulièrement les Sonnets de Shakespeare, la poésie d'Aragon, d'Aimé Césaire et de Dylan Thomas ; le cinéma d'Alfred Hitchcock le fascine et celui de Pedro Almodovar le touche beaucoup. Plusieurs de ses textes ont été publiés dans les revues La volée, Filigrane, Infusion, Le Capital des mots. Présent dans les n°s 9, 10, 14, 15 et 16 de Lichen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire