Jiani Abert

mains chlorophylles
douceur minérale

écarte là-même
entrailles
humiques

entre dents
sang racine
laminée
langue acide

****

arbre photophore
feulent feuilles temps

entre-nœuds volubiles

entremêlent signifiants

chant des formes
volumiques
champs culture
signifiés

aux pieds à chevets
des racines
dévisagent




Jiani Abert, né en 1969, vit à la Roche-sur-Yon, en Vendée. Il écrit depuis de nombreuses années principalement de la poésie, sans avoir cherché à éditer. À 20 ans, la rencontre de Louis Dubost, poète et éditeur (le Dé bleu), est décisive : il entame un long travail sur son écriture, qu’il veut concise, où chaque mot se trouverait indiscutablement à sa place et qui donnerait à l'ensemble une forme parfaitement articulée, instantanément aérée, sans fioritures. Aujourd’hui encore, et plus que jamais, il ne cesse de découvrir, d'expérimenter, de méditer les choses essentielles de la vie. Deux de ses poèmes sont parus dans la revue Lélixire en 2012.

1 commentaire:

  1. Une écriture au cordeau dans laquelle les jeux de mots sont porteurs d'une lourde densité. Merci!

    RépondreSupprimer