Salvatore Sanfilippo

Il est descendu

Il est descendu
Dans une demeure chic
Pour retrouver une femme
Qui descendait
D’une famille illustre
Le mari jaloux les surprend
Sort une arme
Les descend
Pour effacer toute trace
Il met le feu

Il ne reste que
Des cendres







Salvatore Sanfilippo se présente ainsi : « N’a pu devenir / Aviateur / Équilibriste / Ou pigeon voyageur /

Alors il s’est essayé à la poésie / Pour avoir / La tête dans les nuages / Et le nez dans les étoiles. » Dernier recueil publié : Le plein des sens, éditions VoixTissées, 2016. Présent dans les n°s 12, 13, 14 et 15 de Lichen.

1 commentaire:

  1. Descente aux enfers! Un mercredi, bien sûr.

    RépondreSupprimer