Soly Sombra

Écho

Je suis le souffle et la brûlure. Lorsque tu persistes en moi. Le souffle sur la paume. Sans élan. Il remonte jusqu’aux veines. Il s’installe. Là. Au creux des battements. Je suis la brûlure. La flamme éteinte. Je suis le souffle qui éteint la flamme. Je suis la flamme morte. Je suis la cendre. Je suis ton souffle sur la cendre. Je suis la terre brûlée. Les cendres sur la terre. Le souffle qu’on ne retient pas. On ne retient rien. Je suis ce rien. Un reste de rien. Il m’appelle le souvenir. Je ne m’appelle pas. Je ne suis rien. Je suis le souffle et la brûlure.

A-mer

Ton souffle court
Un peu trop loin
Déjà la peau se souvient
Cicatrice de ton passage
En émoi sur la chair
Douloureuse
Contre ton battement
À jamais tu entends
L’indicible









Née à Lyon, artiste, auteur et photographe, Soly Sombra expérimente le monde des images et l’univers littéraire sous diverses formes. Elle travaille les visages, les paysages, les ombres et s’approprie tout ce qui l’entoure en donnant vie aux « natures mortes » à travers des performances et de nouvelles expressions artistiques. C’est sa première apparition dans Lichen.

4 commentaires:

  1. ...........................................................................................................

    RépondreSupprimer
  2. Comme Joëlle, je dis très beau! Elle précise qu'elle en reste sans voix et qu'elle aurait aimé écrire un texte aussi dense, aussi prenant. Dieu sait que pourtant, elle écrit bien, la dame. Mais là, ça la déchire. A juste titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous deux...... Soly Sombra

      Supprimer