Thierry Blandenet


Hic et nunc

Non, ce n'est pas ce que tu crois.
Cette déviance passagère,
ivresse désobligeante d'une époque acérée.
Ce n'est pas ça.

Enfuis les ors depuis longtemps déjà
passés à l'as
sans passion moulinés, égrenés dans mains sales
esprits rêches.

Et peaux tendues

Ce n'est pas ça.
Passages tournants
fantaisies diverses
ciel plombé
wagons ouverts

ne reste rien qu'une erreur familière,
des idées fumeuses, un peu de l'or du Rhin.

Ici et maintenant / nos âmes desséchées.

Amour

je serais parti loin au fond sans équivoque pour te voir à peine le temps éclaté en vibrants orages la mer agitée comme un signe invisible des dieux infectieux brandissant le destin telle menace de nous séparer et de nous déliter en éclats infimes aux quatre coins de l'univers.

Notre âme enfin recomposée.





Thierry Blandenet est né en 1968 et a découvert la littérature avec Dumas, puis Faulkner — coup de tonnerre ! Ensuite, cursus de lettres modernes et lettres classiques. Après la maîtrise (littérature comparée : Faulkner et Giono), divers métiers, un long temps d'arrêt dans l'écriture et, en 2013, il publie, chez un éditeur numérique (BookStory, Aix-en-Provence), un roman noir plutôt poétique (Les Corps sans mémoire).  Se remet sérieusement à la poésie en 2015 dans le but d'être un jour édité. En marge, il pige pour un quotidien régional, chaque semaine, dans le supplément « Sorties culturelles ». C’est sa première apparition dans Lichen.

2 commentaires: