Thierry Blandenet


Jeune Peau

Innocence en vadrouille tel mouvement félin
le sourire en lame
la peau enserrée
tu me défies
et j'imagine cette peau
enserrée
élastique
qui pourrait m'échapper juste par jeu
ou d'ignorance.


Rupture

                         Brise – la maison est à vendre
un seul regard sur la balance hésite à retarder ton coup d'éclat
et cette éraflure sans visage.
Toujours la nuit.
Toujours.









Thierry Blandenet est né en 1968 et a découvert la littérature avec Dumas, puis Faulkner — coup de tonnerre ! Ensuite, cursus de lettres modernes et lettres classiques. Après la maîtrise (littérature comparée : Faulkner et Giono), divers métiers, un long temps d'arrêt dans l'écriture et, en 2013, il publie, chez un éditeur numérique (BookStory, Aix-en-Provence), un roman noir plutôt poétique (Les Corps sans mémoire).  Se remet sérieusement à la poésie en 2015 dans le but d'être un jour édité. En marge, il pige pour un quotidien régional, chaque semaine, dans le supplément « Sorties culturelles ». Ces poèmes sont extraits du recueil Accrocs. Présent dans les n°s 16, 17 et 18 de Lichen.

1 commentaire: